Pourquoi la médecine esthétique attire-t-elle autant les Milennials ?

Encore mieux qu’un filtre Instagram ! En offrant des petites corrections localisées ou encore coup d’éclat du visage, les différentes techniques de médecine esthétique permettent de corriger certains défauts et d’améliorer la qualité globale de la peau. Autant d’atouts qui séduisent les Milennials, particulièrement soucieux de l’image qu’ils renvoient sur les réseaux sociaux et à leur entourage.

Cette génération d’individus nés entre le début des années 80 et la fin des années 90, que l’on nomme aussi génération Y, affirme sans tabou son attirance pour ces traitements qui améliorent leur apparence physique.

En France, 57% d’entre eux affirment avoir un grand souci de leur corps et modifient leurs images avant de les poster sur les réseaux sociaux*. Ils ont tôt fait de passer le cap de l’amélioration de leur peau ou de leurs traits « in real life » en prenant rendez-vous dans un cabinet de médecine esthétique. On apprend dans cette même étude que 35% des Milennials ont consulté un médecin et/ou un professionnel pour discuter d’un traitement. Et ils arrivent en connaisseurs ! Pas moins de 34% d’entre eux déclarent être au courant de l’existence des traitements par injection et 37% connaissent les injections de comblement. Tout l’enjeu pour le médecin est alors de les diriger vers les bons traitements et les meilleurs produits pour obtenir les résultats attendus, en établissement un plan de traitement qui leur donnera une véritable satisfaction.

Ce que les Millennials demandent le plus ? Une plus belle qualité de peau, un bel éclat et un aspect lisse, sans pores ni imperfections. C’est alors le contouring et l’highlighting qui sont plébiscités. Dérivés de techniques de maquillage, ils utilisent aussi bien des injections de toxine botulinique de type A que d’acide hyaluronique pour atténuer les expressions négatives du visage et mettre en valeur le haut du visage, mais aussi remonter le volume des joues, des tempes ou du menton. Ce dernier reste un point d’amélioration majeur pour la jeune génération. Tandis que les hommes veulent une mâchoire plutôt carrée et virile, les jeunes femmes cherchent surtout à adoucir la courbe des mâchoires pour atténuer leur « baby face ».

C’est aujourd’hui possible par quelques injections maîtrisées sur le bas du visage. Il en va de même pour le nez, dont la pointe peut-être joliment relevée avec un peu d’acide hyaluronique, ou pour les lèvres que l’on peut ourler et repulper en un rendez-vous.

Ce qui séduit cette génération qui a tendance à redouter tout engagement à long terme ? Le résultat rapide, efficace et immédiatement visible offert par la médecine esthétique, sans pour autant être définitif.

*Allergan 360° Aesthetics Report