Amélie Dias nous parle de son traitement de qualité de peau

Amélie Dias nous parle de son traitement de qualité de peau par injection d’acide hyaluronique

Comment était votre peau avant le traitement de qualité de peau par injections d’acide hyaluronique que vous avez reçu ? (Défauts apparents, petites choses à corriger, inconforts…) ?

Avant le traitement par injections d’acide hyaluronique, ma peau n’avait pas spécialement de défaut apparent, mais à l’oeil nu on voyait qu’elle manquait d’hydratation, elle était assez terne et elle manquait d’éclat.

Comment s’est passé votre entretien avec le médecin qui vous a prise en charge ? le dialogue s’est-il bien instauré ? A-t-il su vous rassurer et répondre à vos éventuelles questions ?

L’entretien avec le médecin s’est très bien passé, il a su me rassurer, m’expliquer le déroulement du traitement avec des mots que je comprenais. Il était très consciencieux, je me suis sentie à l’aise et en confiance dès la première visite.
J’ai posé de nombreuses questions auxquelles il a répondu en détaillant au maximum ses réponses afin que je visualise, que je me projette.

Comment s’est déroulée la séance d’injection ? Racontez-nous votre expérience de l’intérieur en décrivant avec vos propres mots le traitement que vous avez reçu.

Tout d’abord, pour que je ne ressente aucune douleur des différentes piqûres, l’assistante du médecin m’a posé une crème anesthésiante pendant dix minutes sur les parties de mon visage qui allaient être traitées. J’étais confortablement allongée avec un fond de musique de jazz. Une fois les excédents de crème retirés, le médecin a procédé aux différentes injections avec son assistante. En toute honnêteté je n’ai même pas senti les aiguilles, la crème a bien fait effet. Le traitement a duré une quinzaine de minutes à peu près.

Quel a été votre ressenti sur le coup puis dans les jours qui ont suivi ?

Sur le coup, je n’ai rien senti grâce à la crème mais aussi grâce à l’expertise du médecin qui y allait en douceur. Les jours qui ont suivi, aucune douleur, aucune trace sur mon visage. Ma peau a bien reçu les injections. Les piqûres sont tellement fines que le visage ne marque pas les différents endroits où le produit a été injecté.

Comment décririez-vous votre peau à l’issue du traitement ? Quels sont les points d’amélioration notables ?

A l’issue du traitement et c’est ce qui est génial, c’est que l’effet parait naturel. J’ai eu l’impression d’avoir fait un gommage et laissé poser un masque pendant une bonne nuit de sommeil, mais en fait rien de tout ça ! Ce sont les injections ont rendu ma peau très lumineuse, hydratée et éclatante, vraiment une jolie peau.

En quoi ce traitement a-t-il eu un impact concret dans votre vie de tous les jours ? (Changement de routine de soin ? Moins de maquillage ?)

Au niveau des soins, je n’ai rien changé parce que j’adore avoir une routine beauté le matin et le soir, c’est vraiment mon moment à moi. Par contre, ce que je n’aurai jamais pensé en effet, c’est que je ne ressens absolument pas la nécessité d’avoir une routine maquillage complète. Je me sens belle et bien dans ma peau, vraiment. J’hydrate mes lèvres, mets parfois un peu de blush et de mascara et ça suffit… le tour est joué !

Est-ce un protocole que vous recommanderiez à une amie ou à une proche ? Pourquoi ?

Absolument, et j’en parle à beaucoup de mes amies justement. Parce que ça facilite la vie de tous les jours dans un premier temps, ça aide à nous sentir plus belle, mieux dans notre peau. Pour moi, ce qui est hyper important c’est d’avoir une belle peau, qu’elle soit saine et en bonne santé. J’ai également eu des compliments de mon entourage ces dernières semaines me disant que ma peau paraissait éclatante et que j’avais l’air moins fatiguée, bref vraiment que du positif en ce qui me concerne.

Aurez-vous envie de recommencer ?

Oui, et je le referai sans hésiter pour garder une belle peau et me maquiller moins. Grâce à ce type de traitement, j’ai réussi à obtenir une « beauté naturelle », sans trop d’artifice. Même si j’adore me maquiller, des fois je ne peux pas prendre 15-20 min pour une routine make-up de A à Z. Mettre juste un peu de mascara et de baume à lèvre et pouvoir me sentir tout de même belle car j’ai une jolie peau, c’est juste génial !

Est-ce que cela vous donne envie de poursuivre dans la voie de la médecine esthétique en suivant d’autres protocoles ? Par exemple lesquels ?

Oui, j’adore le principe de la médecine esthétique. Rester naturelle tout en corrigeant certains défauts sans passer par la case chirurgie esthétique.
J’ai déjà eu recours à la médecine esthétique plusieurs fois : pour enlever un tatouage que je n’aimais plus en utilisant le laser avec un détatouage (j’ai presque fini le protocole qui aura duré 1 an et demi et 10 séances), l’épilation définitive au laser, la mésothérapie et de peelings…

Qu’est-ce que la médecine esthétique signifie pour vous ? Si vous deviez la définir ?

La médecine esthétique pour moi c’est une manière de travailler sur nos défauts, nos complexes. Pour moi c’est une médecine qui respecte les traits du visage car elle permet de ne pas passer par la case chirurgie dans un premier temps. Injecter de l’acide hyaluronique naturellement présent dans le corps, ou avoir recours à des vitamines et des minéraux pour booster l’éclat d’un visage, l’hydrater ou lui donner du volume, je trouve que c’est une bonne méthode pour se sentir belle au naturel. Et ce que j’adore avec la médecine esthétique c’est qu’à mon sens, on paraît toujours belle et avoir bonne mine sans que les autres puissent se dire exactement ce qu’on a « modifié » sur nous. Pour moi la médecine esthétique est dans l’ère du temps et représente une technologie avancée pour se sentir bien dans sa peau.

Qu’est-ce qui vous a amené à sauter le pas ?

J’aime essayer/tester toutes sortes de produits de beauté depuis toujours (routines de soins corps et visage, maquillage…) et en parler à ma communauté, faire mes propres retours. Pour la médecine esthétique c’est pareil j’aime l’idée d’essayer et d’en parler. Je trouve ça génial qu’il existe des innovations aussi poussées pour gommer certains complexes et se sentir mieux dans sa tête et son corps. Ce qui m’a poussé à le faire très sincèrement c’est que dans ma tête c’est une médecine qui a pour but de respecter la beauté de la personne et permet simplement d’en apporter la meilleure version.

Pensez-vous que la médecine esthétique soit aujourd’hui encore taboue ?

Aujourd’hui je ne pense pas que ce soit tabou, la chirurgie encore un peu mais elle se démocratise de plus en plus. Quand je parle de médecine esthétique en disant qu'elle aide à gommer un complexe et que les effets ne sont pas définitifs mon entourage comprend et a envie d’essayer. Sur les réseaux sociaux c’est vraiment démocratisé je pense, en tout cas je n’ai jamais eu à faire face à une seule critique parce que j’avais eu recours à de la médecine esthétique. Après quand j'en en parle à des personnes qui ne sont pas forcément sur les réseaux c’est un peu plus compliqué, ils voient parfois les choses différemment mais ce qui sur c’est que de plus en plus de personnes en parlent librement.